Faim de Vie de Mélina Hoffmann

« Il manquait quelque chose en moi. Je ne savais pas où chercher, alors j’ai commencé par le frigo. »

Faim de vie est le premier roman de Mélina Hoffmann, paru aux éditions Michalon en juin 2018.

Faim de vie, c’est un récit de vie émouvant qui nous transporte dans la vie d’une jeune femme qui appréhende le monde extérieur avec pour arme les troubles alimentaires. Parce que parfois nos expériences ne nous permettent pas toujours de trouver les bons outils, ou en tout cas pas tout de suite, l’héroïne se débat pour vivre malgré la maladie, vivre plus que tout, et apprend comment transformer ses fragilités en capacité de résilience.

La jolie plume de Mélina est attachante, touchante, et on se laisse emporter pour finir par dévorer (en 2 jours pour moi) ce roman, qui peut même se révèler une étincelle d’espoir pour les personnes atteintes de ce type de troubles, instructif pour ceux qui en découvre les mécanismes.

« Je dévore la vie pour que la bouffe ne m’avale pas. »

Synopsis :

« Il manquait quelque chose en moi. Je ne savais pas où chercher, alors j’ai commencé par le frigo.

10. C’est le nombre de messages que lui et moi avons échangés en quelques jours.
7. C’est le nombre de kilos que j’ai perdus, quelque part dans cet espace-temps.J’ai perdu le sommeil tout juste après l’appétit. Le premier me fatigue, le second m’arrange. Plus besoin de lutter contre quoi que ce soit, rien à vomir, ça rend la vie tellement plus simple. Mes proches s’inquiètent un peu, pas moi. Moi, je m’inquiète à l’idée que ça puisse  » aller mieux  » d’un jour à l’autre.
Parce que leur  » mieux  » n’est pas le mien.
Mais ça, c’est parce qu’ils pensent tous que je suis guérie. »

Pour vous procurer Faim de vie, c’est par ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *