Se connecter à sa créativité avec l’auto-hypnose #1

Pour ce premier post du Carnet de bord, j’ai choisi de partager avec vous un exercice d’auto-hypnose par visualisation pour se connecter à sa créativité, qui peut être très utile comme rituel avec l’écriture…

Installez-vous dans un endroit calme. Assis confortablement, choisissez un point à fixer sur le mur face à vous.

Tout en gardant le regard posé sur ce point, prenez trois profondes respirations. Inspirez par le nez en gonflant le ventre, puis expirez par la bouche en rentrant le ventre.

Puis, formalisez le mot « créativité » dans votre esprit. Et, tout en gardant le regard fixé sur le mur, observez les images / pensées / sensations qui vous parviennent, liées à ce mot.

Fermez alors les yeux et observez la première représentation de la créativité qui s’offre à vous. Où est-elle présente dans votre corps ? Localisez-la. Observez son mouvement dans votre corps. Comment est-il ? Cela vous convient-il ? Si oui, passez à l’étape suivante. Si non, imaginez comment ce serait idéalement pour vous et transformez ce mouvement pour qu’il corresponde à celui que vous avez imaginé…

Puis, demandez-vous quelle est sa couleur à cette sensation de créativité ? Prenez le temps d’observer les nuances de couleurs qui la compose. Comme pour la localisation et le mouvement, prenez le temps de valider que c’est la bonne couleur pour vous connecter à votre créativité et, si ce n’est pas le cas, changez-la… Testez même différentes couleurs, jusqu’à parvenir à la sensation que la couleur choisie est celle qui est bonne pour vous…

Puis, faites de même avec les autres paramètres de cette sensation (sa taille, sa température, sa densité, sa texture…), jusqu’à la paramétrer de la meilleure façon pour vous.

Enfin, quand vous avez effectué ces réglages, prenez un temps pour intégrer cette sensation en vous, de la manière qui vous semble la plus évidente… Ce peut être par un contact sur une partie de votre corps où vous pouvez l’ancrer par exemple, afin de n’avoir qu’à réactiver cet ancrage par ce même contact pour les prochaines fois…

Quand vous avez ancré cette sensation, prenez un temps pour vous reconnecter à la réalité extérieure. Remuez légèrement les pieds, les mains. Étirez-vous, prenez une bonne inspiration, puis rouvrez les yeux dans l’ici et maintenant…

Alors, comment s’est passé votre voyage intérieur ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *