Construire un roman avec le Mind Mapping

Pensé par Aristote, puis formalisé par le psychologue Tony Buzan, le Mind Mapping est une technique créative et visuelle qui consiste à réaliser une mind map (« carte mentale » ; « carte heuristique »).

Outil de mémorisation, de planification et de synthèse, le Mind Mapping permet de gagner en rapidité et efficacité puisqu’il utilise les ressources du cerveau de manière plus intuitive que les méthodes traditionnelles.

Dans le cadre de l’écriture d’un roman, il va servir à la construction de la trame de l’histoire, aux fiches personnages, à l’articulation des événements… Autant dire que c’est un outil plus que précieux !

Programme de l’atelier 

  • Comprendre le fonctionnement et les règles du Mind Mapping
  • Apprendre à réaliser une Mind Map (recueil et tri de l’information ; esprit de synthèse et utilisation des règles du Mind Mapping selon Tony Buzan)
  • Apprendre à construire les différentes parties du roman avec l’outil Mind Mapping
  • Apprendre à gérer ses limites et blocages (planification, gestion du temps, procrastination, peur de la page blanche, panne de créativité…) dans la construction du roman grâce au Mind Mapping

Au cours de cet atelier de 7h, vous aurez l’occasion de développer des connaissances théoriques, tout en pratiquant au travers d’exercices ludiques (technique Tony Buzan).

Vous développerez des compétences afin de synthétiser, planifier, construire votre roman, mais aussi apprivoiser votre créativité pour une efficacité optimale.

Formule : Atelier sur une journée (de 9h à 12h30 ; puis de 14h à 17h30) pour 4 à 12 participants.

Tarifs et public :
Personnes souhaitant écrire un ouvrage (roman, mémoire, compte-rendu…)

Particuliers : 120€ par personne
Entreprises : me contacter par e-mail pour un devis

Pour plus d’information ou demande de contact : celine.spreux@gmail.com

Faim de Vie de Mélina Hoffmann

« Il manquait quelque chose en moi. Je ne savais pas où chercher, alors j’ai commencé par le frigo. »

Faim de vie est le premier roman de Mélina Hoffmann, paru aux éditions Michalon en juin 2018.

Faim de vie, c’est un récit de vie émouvant qui nous transporte dans la vie d’une jeune femme qui appréhende le monde extérieur avec pour arme les troubles alimentaires. Parce que parfois nos expériences ne nous permettent pas toujours de trouver les bons outils, ou en tout cas pas tout de suite, l’héroïne se débat pour vivre malgré la maladie, vivre plus que tout, et apprend comment transformer ses fragilités en capacité de résilience.

La jolie plume de Mélina est attachante, touchante, et on se laisse emporter pour finir par dévorer (en 2 jours pour moi) ce roman, qui peut même se révèler une étincelle d’espoir pour les personnes atteintes de ce type de troubles, instructif pour ceux qui en découvre les mécanismes.

« Je dévore la vie pour que la bouffe ne m’avale pas. »

Synopsis :

« Il manquait quelque chose en moi. Je ne savais pas où chercher, alors j’ai commencé par le frigo.

10. C’est le nombre de messages que lui et moi avons échangés en quelques jours.
7. C’est le nombre de kilos que j’ai perdus, quelque part dans cet espace-temps.J’ai perdu le sommeil tout juste après l’appétit. Le premier me fatigue, le second m’arrange. Plus besoin de lutter contre quoi que ce soit, rien à vomir, ça rend la vie tellement plus simple. Mes proches s’inquiètent un peu, pas moi. Moi, je m’inquiète à l’idée que ça puisse  » aller mieux  » d’un jour à l’autre.
Parce que leur  » mieux  » n’est pas le mien.
Mais ça, c’est parce qu’ils pensent tous que je suis guérie. »

Pour vous procurer Faim de vie, c’est par ici