Résumé : Que faire quand on est confronté à une personne anorexique, boulimique, ou atteinte du syndrome du vomissement ? Ce livre, écrit par un psychothérapeute renommé, répond à cette question en montrant comment une thérapie brève peut suffire dans beaucoup de cas à régler le problème.
Dans la lignée de la thérapie systémique, l’auteur a reformulé les principes de la thérapie brève en insistant sur sa dimension stratégique. L’originalité de sa démarche tient notamment au refus d’étiqueter le patient : au lieu de comprendre le symptôme pour provoquer un changement, on tente de provoquer un changement pour comprendre le symptôme, en inversant donc la démarche traditionnelle. De nombreux récits cliniques et l’analyse des résultats obtenus complètent l’étude.

Résumé : “Le fait que des problèmes soient douloureux et compliqués ne signifie pas que les solutions doivent l’être tout autant. Au contraire, les pathologies, même les plus sévères, peuvent être débloquées rapidement si l’on appuie sur le bon bouton.” Giorgio Nardone. L’un des meilleurs spécialistes des troubles phobiques et obsessionnels, Giorgio Nardone, examine ici les pathologies alimentaires les plus répandues afin d’expliquer leur naissance, leur maintien mais, surtout, la façon dont elles peuvent être rapidement soignées. De l’anorexie juvénile à l’anorexie chronique, de la boulimie aux formes compulsives d’alimentation, l’auteur expose l’efficacité de traitements thérapeutiques ad hoc, qui s’adaptent à la fois aux spécificités des troubles et aux individus. Giorgio Nardone décrit les succès encourageants obtenus au fil de sa longue expérience de thérapeute. En relatant l’histoire de la guérison de ses patients, il nous offre un essai aux multiples facettes qui apporte des informations, mais aussi des solutions face à la maladie, et donc l’espoir.

Résumé : Le régime : une épidémie des temps modernes, des pays développés, des sociétés opulentes. Qui dans sa vie ne s’est jamais mis à l’épreuve en entamant un régime afin de perdre quelques kilos en trop ? Et comme nous sommes tous concernés, nous savons à quels échecs nous nous exposons en suivant la voie punitive de la restriction, qui nous conduit à tenter de contrôler cet instinct primaire qu’est la faim. Si les régimes ne fonctionnent pas, ce n’est pas parce qu’ils ne permettent pas de maigrir, mais parce que soit l’on arrive pas à les suivre jusqu’au bout, soit qu’on les suit et que l’on regagne bientôt les kilos perdus. L’auteur nous explique les raisons de notre pénible rapport avec la nourriture et nous enseigne, à travers des stratagèmes qui peuvent à première vue sembler saugrenus, comment retrouver une relation saine et équilibrée avec le plaisir de manger.

Résumé : Depuis toujours, Camille est une princesse. Elle doit donc avoir de jolies robes (traduisez: faire du shopping), être intelligente (comprenez intégrer une grande école de commerce) et être toujours la plus belle (en d’autres termes être mince). Elle s’attelle consciencieusement à la tâche et, à vingt ans, c’est une élève brillante, élégante, et une véritable brindille de 50 kilos pour 1 mètre 70. Mais lorsque ses études l’éloignent de ses rêves, que son coeur s’enflamme pour un beau ténébreux et que son poids commence à fluctuer, rien ne va plus. Son recoursoe Se faire vomir, systématiquement, jusqu’à l’obsession : Camille est devenue une boulimique anorexique. Seulement, les princesses ne sont pas malades, et pour l’ex-petite fille modèle va alors commencer un long et tortueux combat…

Résumé : Quand est-ce qu’on sait que c’est fini?
Déterrer les os est une plongée en huis clos entre la narratrice et son corps fautif, ce corps qui déborde et réclame toujours davantage et qu’elle tente de rejeter. Ce corps qui est en fait un scaphandre, une cage qu’il faut détruire en secret. « En classe, je me révèle capable d’une concentration jamais rencontrée. Pour la première fois de ma vie, je me sens d’une extrême intelligence. Je m’inscris au gym, où je me transforme en guerrière. J’entreprends deux heures de machines elliptiques et une heure de musculation par jour. Je me permets une clémentine supplémentaire après l’effort. Dans ma tête comme dans mon ventre, un vide grandit, un vide sédatif et délectable. Plus rien ne vient déranger mon esprit. Les désirs meurent en même temps que la faim. C’est la grande paix qui commence. Tout se simplifie. De semaine en semaine, je retourne au fond des choses. »

Résumé : Cet ouvrage dresse un panorama clair et pédagogique des éléments essentiels concernant les troubles des conduites alimentaires (ou TCA) que sont l’anorexie et la boulimie. Illustré de nombreuses vignettes cliniques, il est à jour des dernières recherches menées sur ces thèmes.

Résumé : 10. C’est le nombre de messages que lui et moi avons échangés en quelques jours.
7. C’est le nombre de kilos que j’ai perdus, quelque part dans cet espace-temps.
J’ai perdu le sommeil tout juste après l’appétit. Le premier me fatigue, le second m’arrange. Plus besoin de lutter contre quoi que ce soit, rien à vomir, ça rend la vie tellement plus simple. Mes proches s’inquiètent un peu, pas moi. Moi, je m’inquiète à l’idée que ça puisse ” aller mieux ” d’un jour à l’autre.
Parce que leur ” mieux ” n’est pas le mien. Mais ça, c’est parce qu’ils pensent tous que je suis guérie.
Avec sensibilité et justesse, Mélina Hoffmann nous livre le parcours d’une jeune femme qui tente de garder l’équilibre, ballottée au cœur des troubles alimentaires. 
Le récit d’un mal trop ordinaire, lorsque le corps nous parle d’amour, du vide, du manque et des mensonges que l’on se raconte à soi-même, peut-être plus dangereux que ceux que l’on raconte aux autres.

Résumé : « La bouffe. J’y pense sans arrêt. C’est la première chose qui me vient en tête quand je me réveille, et la dernière quand je m’endors. J’ai toujours faim. En tout cas, c’est l’impression que j’ai… Mais au fond, je ne sais pas ce qu’est la faim ; j’mange tellement que je n’ai pas le temps de la ressentir… Tu es lâche, tu ne réussiras jamais à perdre du poids. Regarde-moi ces grosses cuisses flasques ! Essaie donc ce nouveau régime ! me chuchote mon petit démon intérieur. C’est lui qui me pousse aux extrêmes, à me gaver comme s’il n’y avait pas de lendemain… Je donnerais n’importe quoi pour être mince, pour ressembler à la plupart des filles de mon école. Mais je n’y arrive pas. Alors je m’isole et cherche le réconfort auprès de ma seule amie : la bouffe. » L’hyperphagie boulimique est un trouble alimentaire peu connu qui se caractérise par des crises au cours desquelles une personne ingère une très grande quantité d’aliments, de façon incontrôlée, compulsive, sans toutefois se purger par la suite, ce qui conduit inévitablement à une prise de poids.

Résumé : Patrick Poivre d’Arvor Lettres à l’absente Comme des milliers d’adolescentes en France, Solenn, seize ans, est atteinte d’anorexie mentale : une maladie d’origine psychologique qui conduit le sujet à refuser toute alimentation, au point de mettre sa vie en péril.
Solenn est l’« absente » de cette bouleversante lettre ouverte, dans laquelle Patrick Poivre d’Arvor, en marge de la vie trépidante d’un journaliste vedette de la télévision, s’interroge inlassablement sur les causes, sur l’aide aussi qu’il peut apporter à son enfant. Et dévoile la souffrance d’un père par-delà son aura d’homme public.

Résumé : Je ne demande pas grand-chose à la vie. Je veux juste être la meilleure. La meilleure élève, celle qui obtient toujours la note la plus élevée de la classe, peu importe la matière. La meilleure fille pour mes parents, qui ont déjà assez de préoccupations avec la ferme, mon frère hyperactif et le manque d’argent. La meilleure amie pour Katy, ma best depuis toujours, même si je sais qu’elle se sert de moi. Et, même, la meilleure des « victimes ». Celle qui a surmonté la plus terrible épreuve de toute sa vie : un enlèvement……

Résumé : « La faim, c’est moi. » Cette Biographie de la faim, de ce désir jamais rassasié, de cette quête qui n’a jamais de fin, Amélie Nothomb la décline sous toutes ses formes, du ravissement à l’horreur, avec brio, douleur, amour, humour et lucidité, pour dire ce terrible paradoxe d’exister. Il s’en dégage une puissance de vision, une perception fatale où l’absolu et sa dérision se côtoient. C’est une mise à nu éblouissante où l’auteur est le sujet de son oeuvre et qui prouve ô combien qu’Amélie Nothomb est un de nos grands auteurs contemporains.

Résumé : Jours sans faim est le premier roman de Delphine de Vigan, publié en 2001. Elle est l’auteur des Jolis garçons et de Un soir de décembre, unanimement salués par la critique. Son dentier roman, No et moi, a été nommé ” révélation de l’année 2007″ par Lire et a reçu le prix des Libraires 2008.